AMAP’Art du panier

Le Bio picard, du producteur au consommateur

Contrat pain, farine et légumes secsx

Bonjour à tous,

Le contrat avec notre paysan boulanger Edwin Delasalle arrive à son terme le 5 octobre.

Il est donc temps de renouveler pour la saison nouvelle qui débute le 12 octobre pour se terminer le 5 avril 2018 !

Comme d’habitude, un seul contrat pour tous les produits : pains, farines, légumes secs, ainsi que le Falatille mix et le Chocolatille, des préparations pour falafels aux lentilles et pâte à tartiner au chocolat !

Pour télécharger le contrat cliquez-ici

Merci d’apporter votre contrat ainsi que votre règlement au plus tard jeudi 05 octobre.

Cordialement

Contrat légumes 2017-2018x

Bonjour à tous,

L’automne qui est en avance, nous apporte le temps du renouvellement des contrats de légumes !

Cette nouvelle saison débutera le jeudi 5 octobre 2017 pour finir le 29 mars 2018 (26 paniers).

Merci de bien vouloir apporter vos contrat à partir de jeudi lors de la distribution si vous souhaitez renouveler.

Télécharger le contrat Légumes, saison automne-hiver 2017-18

Merci à tous pour votre engagement.

à jeudi

Soupe aux fanes de carottesx

Ingrédients pour 4 personnes :
• 1 litre d’eau
• les fanes d’une botte de carottes
• 1 grosse pomme de terre
• 1 oignon
• huile d’olive
• sel, poivre
Laver les fanes de carottes et les couper très grossièrement, sans garder trop de tiges. Éplucher l’oignon et la pomme de terre et les couper en petits morceaux.
Dans une grande casserole, faire revenir l’oignon dans un filet d’huile d’olive.
Quand l’oignon est translucide, ajouter la pomme de terre et les fanes. Faire revenir ensemble, en remuant, pendant 5 minutes.
Couvrir d’un litre d’eau, saler et laisser cuire à couvert pendant 20 à 30 minutes, jusqu’à ce que les pommes de terres soient bien tendres. Mixer grossièrement. Servir tiède.
Pour varier
Cette recette est une base qui peut être complétée selon votre imagination, d’autres légumes (pensez à y ajouter des carottes, évidemment), de crème fraîche, bouillon de volaille, paprika, etc. Ajoutez un petit suisse ou un fromage aux fines herbes pour en
faire un onctueux velouté.
(N’utiliser que des fanes fraîches- après un ou deux jours, les boûts flétrissent et/ou jaunissent – cela les rend plus amères.
Si possible, ne pas mettre trop de tiges (elles sont en principe plus amères et plus filandreuses).
Comme pour toutes les soupes : ne jamais faire bouillir les produits
– au plus faire bouillir l’eau avec fonds, aromates etc. et laisser mijoter les produits frais. 70 à 90 degrés suffisent largement pour
cuire – plus on s’approche du point d’ébullition, plus on active l’amertume)

…Au format  pdf

Olivier Desmarestx

PhotoOlivierDesm

La ferme du Val de Poix est située dans la Somme, dans un petit village nommé Sainte-Segrée, à proximité de Poix-de-Picardie : Olivier y pratique l’agriculture biologique depuis 2005.

« J’ai fait ce choix dans un souci de protection de l’environnement et pour garantir la non utilisation de pesticides ».

Sur sa ferme, il élève 60 vaches allaitantes de race Blonde d’Aquitaine et 100 brebis Boulonnaise et Poll Dorset :

« Je  recherche la cohérence de mon système pour aller vers l’autonomie en alimentation et fertilisation. En 60 ans, l’agriculture a connu de grandes mutations. Les paysans d’hier sont devenus des exploitants agricoles. Les étables, poulaillers et autres porcheries sont trop souvent devenus des ateliers hors-sol. Personnellement, je n’exploite ni la terre ni les animaux, je travaille avec eux et j’ai trouvé dans l’agriculture bio une agriculture paysanne et artisanale, créatrice de valeur ajoutée et d’emplois ».

Un élevage bio :

Mes animaux sont nourris 100 % à l’herbe d’avril à novembre. L’hiver ils mangent du foin, des betteraves fourragères et un aliment fabriqué sur la ferme à base d’orge, triticale, pois et féveroles. Je n’utilise pas d’ensilage, pas de soja, pas de sous-produits des industries agro-alimentaires.

Dans la mesure de nos possibilités, nous privilégions les médecines douces et naturelles pour soigner les animaux (phytothérapie, aromathérapie et homéopathie).

Une ferme bio dans son environnement :

Dans un objectif de reconstituer des vergers pâturés, 100 pommiers haute-tige ont été plantés dans les prairies. Toutes les variétés plantées ont été choisies dans le patrimoine fruitier régional : reinettes de France, court pendu rouge, Jacques Lebel, gueule de mouton, …

Un linéaire de plus de 5000 mètres de haies est présent et entretenu sur la ferme. 40 hectares de prairies permanentes sont maintenus. En plus de leur fonction nourricière pour les animaux, les prairies permanentes situées dans le cœur des villages servent de ceinture verte, préservent la biodiversité, contrôlent les ruissellements.

Cet environnement préservé et la diversité floristique du site (pommiers, pissenlits, trèfle, luzerne, ronces, tilleuls, …) permettent d’accueillir un petit rucher et de récolter un miel toutes fleurs de printemps et d’été.

SAM_7434Les races :

La Blonde d’Aquitaine : une race à viande à fort développement corporel.
Elle s’habille d’une seule couleur froment, plus ou moins foncée, avec des auréoles claires autour des yeux. La viande de la Blonde d’Aquitaine est rouge, peu grasse (moins de perte à la cuisson), diététique et tendre grâce à la finesse de son grain. C’est une race réputée pour son excellent rendement en carcasse et en viande.

La brebis Boulonnaise : une race rustique à sauvegarder.
Race originaire des Hauts de France, elle comptait 170 000 têtes en 1923 avant de régresser fortement pour presque disparaître dans les années 1980. Aujourd’hui grâce à un programme de sauvegarde, la race compte 2500 reproducteurs. La race Boulonnaise produit des agneaux lourds avec une très belle noix de côtelette. Choisir l’agneau boulonnais c’est participer au maintien de la seule race ovine du Nord de la France.

Abattage et découpe :

Les bovins sont abattus à Montdidier, l’abattoir est situé à 50 km. L’abattage est une étape délicate qui nécessite le respect du bien-être animal, le respect du travail de l’éleveur et le respect des salariés des abattoirs. Il faut se donner les moyens de maintenir les outils d’abattage de proximité qui permettent de protéger les animaux par la diminution des temps de transport et d’attente. Soutenir l’agriculture paysanne, c’est aussi soutenir le bien-être animal.

Pour l’instant, les agneaux sont abattus à Fruges dans le Pas-de-Calais. Les abatteurs locaux ont progressivement abandonné ce secteur d’activité car pas assez rentable à leurs yeux.

La découpe est réalisée par des bouchers professionnels chez Centrale Frais Amiens. La découpe bête par bête dans un petit atelier permet de garantir la traçabilité de la viande même sur les produits transformés (haché, saucisses, merguez). Nous préparons les commandes et assurons les livraisons en véhicule frigorifique.

Xavier Philippex

voeux Xavier 2018

La chèvrerie du moulin de PROUVILLE a vu le jour en octobre 2014 après plus de 4 ans de construction, avec mise aux normes, déclaration, contrôles, et toutes les autres démarches nécessaires à un tel projet.

La filière biologique s’est imposée d’elle-même du fait de la course à la productivité, aux fermes usines, la disparition du bocage et de ses haies et enfin cette pollution invisible dans votre supermarché mais bien visible sur le terrain : la pollution chimique et celle du paysage.

La vente directe permet de donner une taille humaine à mon exploitation, afin de pouvoir échanger avec l’acheteur sur mon élevage, sur la fabrication du fromage BIO notamment.
Mes principaux débouchés sont les AMAP, les marchés principalement BIO et la vente à la ferme.
Pourquoi les chèvres ?

N’étant pas issu directement du milieu agricole et souhaitant m’installer dans le canton de mon enfance, il a fallu trouver un animal rustique plus petit qu’une vache et ayant une certaine valeur ajoutée vu la petite taille de mon projet. A partir de cela la chèvre alpine s’est imposée naturellement à moi.

Fier de mon projet, je vous attends nombreux pour savourer mes différents fromages mais également pour visiter la Chèvrerie du moulin de Prouville.

Contrat Légumes Printemps – Eté 2017x

Bonjour à tous,

Le printemps arrive bientôt et avec lui arrive le temps du renouvellement des contrats de légumes !

La nouvelle saison débutera jeudi 6 avril 2017 pour finir le 28 septembre 2017 (26 paniers), merci de bien vouloir apporter vos contrat dès ce jeudi au producteur lors de la distribution si vous souhaitez renouveler.

Télécharger le contrat panier de légumes printemps-été 2017

Merci à tous pour votre engagement.

à jeudi

Aide aux champsx

Bonjour

Vous êtes cordialement invité-e-s à des chantiers d’AIDE AU CHAMP à BAYONVILLERS

SAMEDI 26 AOÛT 2016

en Inter AMAP Albert – Bayonvillers – Amiens/ Longueau

à partir de 9h / 9h30 aide au champ *

le midi, selon le temps, pique nique dehors ou au hangar de Simon.

Nous vous remercions d’apporter votre pique nique (que l’on pourra mettre en commun) et les assiettes/couverts (because … Panne lave-vaisselle)

les boissons et l’apéro seront offerts par les AMAP

Vous pouvez participer aux soins de désherbage et autres activités de maraichage, en dehors des journées d’aide collective ; quand vous le pouvez vous êtes toujours les bienvenu-e-s quels que soient l’heure et le jour.

D’avance nous vous remercions ainsi que les personnes qui sont déjà venues aider.

Très chaleureusement Pour Simon le maraicher et l’ AMAP

Eliane

* Pour aller au champ : dans Bayonvillers (en arrivant par la Nationale Amiens St Quentin),

tourner 1ère rue à droite (juste avant une place avec de grands arbres) et encore 1ère rue à droite
vous êtes dans  la rue de Marcelcave
continuer cette rue jusqu’à la chapelle (sortie du village)
tourner à gauche ; vous voyez des haies et les serres sur votre droite ; le champ est là.

Permanencesx

Le planning pour la tenue des permanences comporte encore beaucoup de trous,

merci de bien vouloir regarder la feuille correspondante jeudi et de vous inscrire pour les créneaux où vous pouvez être disponibles.

Pour rappel, être de permanence signifie :

– arriver au début de la distribution pour aider à mettre en place les différents « stands »

-rester pendant la distribution pour renseigner les éventuels nouveaux adhérents sur le fonctionnement (ou les orienter vers quelqu’un qui pourra leur répondre si vous ne savez pas)

– et donner un petit coup de balai après la distribution.

Il ne s’agit que d’une heure de votre temps mais elle est essentielle à la vie de l’AMAP, les producteurs ne pouvant pas assumer tous les rôles à la fois…

Merci pour eux !

Distribution des poulets le 28/04x

Bonjour à tous,

Un simple rappel pour les personnes ayant commandé du poulet bio :

la livraison aura lieu ce jeudi 28/04, pensez à prendre vos chéquiers, le règlement ce faisant au retrait comme d’habitude.

 

merci !

Les recettes de l'AMAP

Nouveau : les petites mains de l'AMAP vous propose des recettes pour les légumes de vos paniers!

Une recette à proposer ? Envoyez-là nous par email et nous l'ajouterons sur le site !

Voir toutes les recettes

Contrat pain, farines, légumes sec, 2017/18 FAMAPP AB